La Vierge Pèlerine ... qui est-elle ?!  

Si, après la lecture de cet article, vous désirez recevoir la visite de la Vierge Pèlerine, vous pouvez m'envoyer un courriel et je ferai tout mon possible pour qu'Elle vous rende visite. D'accord?! Cette visite sera plus facile pour le moment en Ontario, au Québec, au Manitoba et en Alberta. Si vous connaissez quelqu'autre association qui en fait la promotion selon les indications reçues à Fatima, je vous en serais bien reconnaissant de bien vouloir me comuniquer leur adresse.


«Où la Vierge Pèlerine va, il n'y a plus d'antagonismes de nationalités et de races qui divisent; il n'y a plus de séparations de frontières; il n'y a plus d'intérêts qui séparent ses enfants. Tous, en ce moment, sentent la joie d'être frères. Ce spectacle de la Vierge Pèlerine permet les plus grands espoirs.» 

-Le Pape Pie XII, lors d'un message radiodiffusé à un million de pèlerins rassemblés au lieu des apparitions de Fatima, le 13 octobre, 1951.

EN BREF

À six occasions, la Vierge Marie est apparue à trois petits bergers (Francisco, Jacintha et Lucie) à Fatima, Portugal en 1917. Elle avertit que de grands dangers menaçaient l'humanité en raison des péchés des hommes, et demandait des prières et des sacrifices pour la conversion des pécheurs.

L'année 1947 fut le début d'une diffusion extraordinaire du message de Fatima grâce à la statue de la Vierge Pèlerine de Notre-Dame de Fatima qui visita plusieurs pays. Portée sur un brancard par des hommes vêtus de blanc - tel que demandé par la Vierge Elle-même - la statue, après ses débuts au Portugal, continua à semer des grâces partout où elle allait.

Le 13 mai, 1947, jour anniversaire de la première apparition, la statue partit pour ce que l'on a appelé la «Route européenne» : Espagne, France, Belgique, etc. Partout où elle passait, un renouveau de dévotion mariale et d'amour filial pour la Reine de la Paix s'accomplissait.  Le 13 novembre, cinq nouvelles statues, bénites à Fatima, partirent pour les différents continents. Ce fut la «Route mondiale» qui mena la Vierge de Fatima jusqu'aux îles les plus lointaines. L'enthousiasme régnait partout, attirant les catholiques, les protestants, les musulmans et tant d'autres encore, semant d'innombrables grâces spirituelles et corporelles.

LA VIERGE PÈLERINE DÉSIRE SE RENDRE PARTOUT

La statue pèlerine de la Vierge de Fatima désire non seulement visiter les différents peuples mais aussi chaque foyer, chaque école, chaque bureau et chaque hôpital... Les personnes et les familles qui la reçoivent, bénéficient encore aujourd'hui de sa "présence" toute spéciale. Nombreux sont les témoignages de retour vers Dieu, de guérison, etc. qui attestent encore une fois, de la mission de Marie et de sa miséricorde envers ceux qui placent leur confiance en Elle.

QUELQUES MESSAGES DE NOTRE-DAME DE FATIMA

1ère apparition, 13 mai 1917: «Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu'Il voudra vous envoyer, en réparation des péchés si nombreux qui offensent Sa divine Majesté? Voulez-vous souffrir pour obtenir la conversion des pécheurs, pour réparer les blasphèmes ainsi que toutes les offenses faites au Coeur Immaculé de Marie?... La grâce de Dieu vous soutiendra.»

«Récitez le chapelet tous les jours pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre.»

2e apparition, 13 juin 1917: «Récitez le chapelet tous les jours.»

À Lucie: «Jésus veut se servir de toi pour Me faire connaître et aimer. Il veut établir dans le monde la dévotion à Mon Coeur Immaculé. A ceux qui embrasseront cette dévotion, Je promets le salut. Leurs âmes seront aimées de Dieu comme des fleurs placées par Moi devant Son trône... Je ne t'abandonnerai jamais. Mon coeur Immaculé sera ton refuge et la voie qui te conduira à Dieu.»

3ème apparition, 13 juillet, 1917: «Continuez à réciter le chapelet tous les jours en l'honneur de Notre-Dame du Rosaire pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre, parce que seule Elle peut vous l'obtenir.»

«En octobre, Je dirai qui Je suis, ce que Je veux, et Je ferai un grand miracle que tous verront pour qu'ils croient.»

«Sacrifiez-vous pour les pécheurs et dites souvent, mais spécialement en faisant quelque sacrifice: "O Jésus, c'est par amour pour Vous, pour la conversion des pécheurs et en réparation des offenses faites au Coeur Immaculé de Marie.»

Les enfants ont une vision de l'enfer. Puis Marie leur dit: «Vous avez vu l'enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, le Seigneur veut établir dans le monde la dévotion à Mon Coeur Immaculé. Si l'on fait ce que Je vous dirai, beaucoup d'âmes se sauveront et l'on aura la paix!»

«La guerre va vers la fin (1914-1918), mais si l'on ne cesse pas d'offenser le Seigneur, sous le règne de Pie XI, en commencera une autre pire.»

«Quand vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue, sachez que c'est le grand signe que Dieu vous donne qu'il est prochain le châtiment des crimes du monde par la guerre, la famine et le persécutions contre l'Église et contre le Saint-Père.» Dans la nuit du 25 au 26 janvier 1938, il y eut une aurore boréale que Lucie pensa être cette «lumière inconnue».

«Pour empêcher cela, Je viendrai demander la consécration de la Russie à Mon Coeur Immaculé et la communion réparatrice les premiers samedis du mois.»

«Si l'on écoute mes demandes, la Russie se convertira e l'on aura la paix. Sinon, elle répandra ses erreurs par le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l'Église; beaucoup de bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir; plusieurs nations seront anéanties... «Mais, à la fin Mon Coeur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie que se convertira et il sera concédé au monde un temps de paix.»

*

«Lorsque vous récitez le chapelet, dites à la fin de chaque dizaine: O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, aidez surtout celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.»

4e apparition, 19 août 1917: «Priez, priez beaucoup et faites des sacrifices pour les pécheurs, car beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'ils n'y a personne qui se sacrifie et prie pour elles

5e apparition, 13 septembre 1917: «En octobre viendront aussi Notre-Seigneur, Notre-Dame des Douleurs et du Carmel, saint Joseph avec l'Enfant Jésus pour bénir le monde. Dieu est content de vos sacrifices.»

6e apparition, 13 octobre 1917: «Je suis Notre-Dame du Rosaire.»

«Continuez à réciter le chapelet tous les jours. La guerre va vers la fin...»

«Il faut que les hommes se corrigent, qu'ils demandent pardon de leurs péchés! Et prenant un air plus triste, avec un voix suppliante: Qu'ils n'offensent plus Notre-Seigneur qui est déjà trop offensé!»

Et, alors que le miracle du soleil a lieu devant environ 70,000 personnes présentes, les enfants voient dans le ciel les apparitions promises.

* * *

Le 13 juillet 1917, la Sainte Vierge dit aux enfants qu'«Elle viendra demander la conversion de la Russie à Son Coeur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis du mois». Elle réalise cette promesse lors de deux apparitions subséquentes à Lucie (alors membre de la communauté des Soeurs de Sainte-Dorothée):

Dévotion des cinq premiers samedis du mois

Le 10 décembre 1925, la Sainte Vierge et l'Enfant Jésus apparaissent à Soeur Lucie. Marie lui montre Son Coeur entouré d'épines qu'Elle porte dans Sa main, et l'Enfant Jésus lui dit: «Aie pitié du Coeur de Ma Sainte Mère qui est entouré des épines que les hommes ingrats Lui enfoncent à tout instant sans qu'il y en ait qui fassent acte de réparation pour les Lui arracher.»

Ensuite, Marie lui dit: «Vois, ma fille, Mon Coeur entouré d'épines que les hommes ingrats Lui enfoncent à tout instant par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, aie soin de me consoler et dis que Je promets d'assister à l'heure de la mort, avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme, tous ceux qui, durant cinq mois consécutifs, le premier samedi, se confesseront, recevront la Sainte Communion, réciteront le chapelet et me tiendront compagnie pendant quinze minutes en méditant les quinze mystères du Rosaire, en esprit de réparation

Le 15 février 1926, l'Enfant Jésus apparaît de nouveau à Lucie; Il lui dit que la confession peut être faite dans les huit jours et «même au-delà, pourvu qu'au moment où l'on me recevra, on soit en état de grâce et qu'on ait l'intention de faire réparation au Coeur Immaculé de Marie.»


Consécration de la Russie au Coeur Immaculé de Marie

La veille du premier vendredi du mois de juin 1929, Soeur Lucie prie près du tabernacle lorsqu'une clarté surnaturelle illumine toute la chapelle, tandis qu'une croix de lumière, s'élevant jusqu'au plafond, apparaît sur l'autel. Dans une lumière plus vive, elle voit, à la partie supérieure de la croix, le visage de Dieu le Père et Son corps jusqu'à la taille; une colombe lumineuse (le Saint-Esprit) est sur Sa poitrine. Le Seigneur Jésus-Christ est cloué à la croix; au-dessus de Sa Taille, un calice surmonté d'une grande hostie est suspendu dans les airs; des gouttes de sang provenant du visage du Crucifié et de la plaie de Son côté tombent sur l'hostie, puis dans le calice. Notre-Dame de Fatima, avec, dans la main gauche, Son Coeur entouré d'épines et surmonté de flammes, est sous le bras droit de la croix, tandis que, sous le bras gauche, de grandes lettres, faites d'une eau cristalline qui coule sur l'autel, forment les mots: «GRÂCES ET MISÉRICORDE».

Lucie comprend que c'est le mystère de la Sainte Trinité qui lui est montré et reçoit, concernant ce mystère, des lumières qu'il ne lui sont pas permis de révéler. Notre-Dame lui dit ensuite:

«Le moment est venu où Dieu demande au Saint-Père de faire la consécration de la Russie à Mon Coeur Immaculé, en union avec tous les Évêques du monde. Il promet de la sauver par ce moyen.»

- 3e partie du Secret de Fatima

 

Welcome | What's new? | Tidbits | Bookmarks | Email

Bienvenue | Nouveautés | Un peu de tout | Favoris | Courriel

Benvenuto | Novità | Un pò di tutto | Links | Email